Entorses - Cabinet d'Ostéopathie Cyril Pellen

Aller au contenu

Entorses

Pourquoi consulter ? > Articles

L’ostéopathie soigne votre entorse
 
Vous avez raté une marche, fait un mouvement brusque, votre pied s’est tordu et maintenant votre cheville est douloureuse et gonflée ? Vous vous êtes fait une entorse…
Après un interrogatoire et la réalisation de tests précis, votre ostéopathe sera en mesure de diagnostiquer votre entorse et si besoin, de vous réorienter vers d’autres professionnels de santé. 

Qu’est-ce qu’une entorse ?
Il s’agit d’une lésion ligamentaire sans déplacement de l’articulation. Votre ligament a absorbé les contraintes tout en évitant à l’articulation de se déboiter.
Une entorse peut être de différents stades :

– Stade 1 = bénigne : vous vous êtes simplement étirés le ligament
– Stade 2 = moyenne : votre ligament s’est partiellement rompu
– Stade 3 = grave : votre ligament a rompu.
Les entorses bénignes ne sont pas graves mais peuvent devenir handicapantes si elles ne sont pas bien soignées, elles risquent de se chroniciser et d’affaiblir votre cheville. Alors ne tombez pas dans le piège et occupez-vous en bien même si « ce n’est rien » …
 
Pour cela, l’objectif est d’éviter une fibrose des tissus, c’est-à-dire une transformation fibreuse de certains tissus. Au lieu de reconstruire des fibres ligamentaires, le corps va interposer du tissu conjonctif (tissu de soutien et de remplissage présent dans l’ensemble du corps), ce qui à terme peut rendre votre cheville moins souple et moins à même de s’adapter aux sollicitations.
L’ostéopathe travaille sur tous les tissus, y compris sur le tissu conjonctif. Il va donc aider votre cheville à conserver une bonne mobilité.
Pour éviter cette fibrose, il faut diminuer le saignement et l’inflammation. Un mot magique est à retenir : GREC (Glace / Repos / Élévation / Compression). 

Comment mon ostéopathe peut m’aider à soigner mon entorse ?
Suite à une entorse, votre ligament va avoir besoin d’aide pour cicatriser toutes les petites fibres abîmées qui le compose. Pour cela, l’ostéopathe pourra travailler sur le ligament mais aussi sur l’ensemble de l’articulation et l’ensemble de votre corps afin de vous aider à rééquilibrer votre posture. Cela permettra un bon rétablissement et vous accompagnera dans une rééducation kinésithérapique de qualité.
La kinésithérapie vous aidera dans un premier temps à lutter contre l’inflammation, par le biais de massages drainants, puis fera travailler votre cheville afin qu’elle récupère force musculaire et stabilité. Ce dernier point est essentiel, car en récupérant une bonne proprioception cela évitera des récidives.
Quant à elle, l’ostéopathie favorisera une bonne vascularisation générale du membre traumatisé et restaurera une mobilité tissulaire permettant un rétablissement plus rapide, global et surtout en profondeur.
 
Quand aller consulter mon ostéopathe suite à une entorse ?
Vous pouvez consulter juste après votre entorse.
La prise d’anti-inflammatoires dans les 2 jours suivant l’entorse est déconseillée car ils inhibent l’agrégation plaquettaire ce qui augmente le saignement, or il faut diminuer le saignement pour une bonne cicatrisation. L’ostéopathie peut donc vous accompagner dans votre rétablissement dès le jour du traumatisme.
En cas d’entorses chroniques, il est également très intéressant de consulter votre ostéopathe afin de travailler sur cette cheville mais aussi sur tout le système de compensation que votre corps à mis en place pour la soulager. A force d’adaptations vous pourriez développer d’autres douleurs au genou, bassin, dos, etc.

Conseils pour éviter les entorses :
–    Pratiquer une activité physique, cela renforce les articulations
–    Vous échauffer de manière progressive avant une activité physique
–    Rester attentif aux signes de fatigue : fatigue = baisse de vigilance
–    Respecter un temps de repos pour récupérer suffisamment entre deux entrainements ou après une compétition
–    Adapter la pratique sportive à votre forme physique
–    Avoir un bon équipement
–    Avoir une alimentation équilibrée
–    Avoir un suivi ostéopathique préventif 
© 2018 - Tous droits réservés, reprodution interdite
Retourner au contenu